la lithographie...

Lithographie Lithography Joël Ramos les animals

La roue de la presse à bras

      Inventée par Aloys Senefelder en Allemagne en 1796, la lithographie (du grec lithos «pierre» et graphein «écrire») est une technique d’impression permettant la création et l’impression à de multiples exemplaires d’un tracé exécuté à l’encre ou au crayon sur une pierre calcaire. C'est avec la sérigraphie et la gravure une des trois techniques traditionnelles d'estampe.
      A ses débuts, la rapidité et la praticité du procédé permirent à la lithographie de connaître un très fort développement grâce à l’impression de nombreuses illustrations destinées à la presse ou aux premiers ouvrages touristiques. Elle servit également dans sa dimension commerciale à l’impression d’étiquettes, d’emballages ou encore d’affiches. Très vite d’autres supports que la pierre comme l’aluminium ou le zinc furent utilisés. On parla alors de métallographie ou de zincographie.
      Parallèlement, sa vocation à devenir un médium de création et d’impression artistique à part entière allait se développer avec les travaux et créations d’artistes comme Géricault, Bonington ou encore un peu plus tard Toulouse-Lautrec. La lithographie a été utilisée depuis comme un vaste laboratoire de création et d’impression par tous les plus grands artistes de leur époque: Chagall, Miro ou Picasso entre autres. Elle est utilisée aujourd’hui quasi uniquement comme une technique de création et d’impression destinée au monde de l’art.

      Son principe est simple: il s’agit de la répulsion de l’eau et du gras. Le tracé est exécuté directement sur la pierre au crayon ou à l’encre lithographique posée à la plume ou au pinceau. L’emploi d’encres lithographiques permet d’obtenir des effets de lavis. On peut gratter certaines parties du dessin pour obtenir des blancs profonds (Daumier a beaucoup employé cette technique). Le rouleau à encrer est ensuite passé sur la pierre dessinée (préalablement humidifiée): l’encre est absorbée aux endroits imprégnés du gras du dessin tandis qu’elle est repoussée par l’humidité partout ailleurs (l’encre grasse est hydrophobe). La pierre est ensuite "passée" dans la presse à bras.
      C’est une technique d’impression à plat et directe. Son grand intérêt consiste dans les différents outils et procédés de création à sa disposition (crayons, plumes, pinceaux, gouges, lavis, monotype, manière noire...) et dans le rendu exceptionnel, brut et très fin à la fois, et quasi instantané de l’impression. Chaque couleur a sa propre pierre.
      On parle ainsi d’impression de lithographies «originales», créées à partir d’une matrice (la pierre dessinée). Il ne s’agit donc en aucun cas de copies, reproductions ou adaptations d’oeuvres d’art originales mais bien d’oeuvres d’art à part entière.
      Chaque lithographie est signée et numérotée de la main de l’artiste, elle est aussi tamponnée par l’imprimeur lithographe. C’est ce qu’on appelle la «justification du tirage». En tant qu’oeuvre d’art de nature multiple une lithographie a une valeur sur le marché de l’art qui dépend entre autres de la cote de l’artiste, de la réputation de l’imprimeur et de sa rareté. Ainsi un tirage à 100 exemplaires aura moins de valeur qu’un tirage à 30. Moyen d’expression et d’impression artistique à part entière elle trouve aujourd’hui toute sa place dans le monde de l’art contemporain et plus récemment de la bande-dessinée.

Le dessinateur Gradimir Smudja  travaillant sur pierre à notre atelier lors de la Fête du Livre du Var à Toulon en 2018

Lithographie Lithography Joël Ramos les animals Gradimir Smudja

@ 2018 atelier les animals impressions & éditions lithographiques,

Joël Ramos, imprimerie d'art, lithographie, lithography, estampe

 

Email: atelierlesanimals@gmail.com Tél: 07.83.56.79.59

  • Facebook atelier lithographique
  • Facebook atelier lithographique
  • LinkedIn - White Circle