la gravure sur bois...

      La gravure sur bois dit gravure taille d’épargne est une des formes les plus anciennes de gravure. Processus de gravure en relief,  c’est comme son nom l’indique ce qui est "épargné" par les gouges du graveur qui va être encré puis imprimé,  à l’inverse de la gravure taille-douce où ce sont les parties creusées qui sont encrées. Le procédé est similaire à celui du tampon. Le bois et le linoléum sont les matrices les plus couramment utilisées pour cette forme d’estampe. Pour la gravure sur bois, on distingue la gravure sur "bois de fil" (coupe du bois longitudinale) ou sur "bois debout" (coupe du bois transversale).
      Les premiers exemples de gravure sur bois, ou xylographie, remontent à la Chine du 9ème siècle. La technique s’est ensuite diffusée par les voies commerciales du monde islamique pour atteindre l’Europe et le reste de l’Asie. Ce n’est qu’au milieu du 15ème siècle, avec le développement de l’impression à grande échelle, que l’impression en relief est devenue un procédé viable de distribution de masse pour l’imagerie et les textes religieux. Les estampes traditionnelles japonaises utilisent principalement cette technique. La radicalité et l'expressivité de son rendu en ont fait un medium très prisé des expressionnistes allemands du début du 20ème siècle.

      Auparavant simple moyen de reproduction, la gravure sur bois et linoléum est maintenant utilisée en tant que discipline et médium artistique à part entière par les nouvelles générations et les avant-gardes artistiques.

gravure sur bois les animals Joël Ramos

Rendu typique de l'expressivité d'une gravure sur bois

gravure sur bois les animals Joël Ramos

Une matrice en bois creusée et les gouges ayant servi à la gravure

Une petite vidéo réalisée lors d'un atelier effectué au Musée Bonnard en juin 2022